Balance maman hors du train

Balance maman hors du train Question N° 1: à quoi songe Larry, un romancier qui s’est fait piquer ses meilleures idées par son ex-femme qui en a fait un best-seller ?

 

Question N° 2 : quel est le souhait le plus cher d’Owen, apprenti auteur de polars dominé par une mère étroitement abusive ? Réponse à ces deux interrogations : à se débarrasser de ces terreurs en jupons et accéder enfin à la gloire tant attendue. Le seul hic est que si l’ex-épouse de Lorry ne rechigne pas à disparaître rapidement de la circulation, la mère d’Owen résiste crânement à toutes les tentatives de meurtre dont elle fait l’objet, au désespoir de son rejeton comploteur. Premier film réalisé par Danny de Vito, « Balance maman hors du train » est une réjouissante comédie où le même de Vito, plus gnome agité que jamais, constitue l’antidote parfait au personnage incarné par Billy Crystal. Menée à un rythme saccadé et truffée de rebondissements en tous genres, cette comédie policière tire sa force de la confrontation puis de la fusion forcée de ces deux caractères obligés de faire équipe pour le pire plus que le meilleur. On ou-blie volontiers les répétitions qui émaillent le film ici et là pour ne retenir que l’exubérance du duo de Vito/Crystal, ainsi que l’incroyable vigueur d’Ann Ramsey, tordante en mamie bougon, affreuse, sale et méchante. Vite, la suite !

2 réponses pour “Balance maman hors du train”

Laisser un commentaire