Marilyn, indiscrétions confessées

MarilynOn a tout dit sur Marilyn. Enfin presque… Il fallait ajouter aux multiples ouvrages qui lui sont consacrés ce livre émouvant de Lena Pepitone. « Marilyn secrète » est une bible d’anecdotes poignantes sur celle que certains considèrent comme la plus grande star du cinéma américain. Durant cinq ans, l’auteur de ce livre a partagé l’existence du sex-symbol et nous révèle, à grand renfort de détails, la face cachée de Norman Jean. En témoin privilégié, Lena Pepitone relate ici les derniers instants d’une carrière, d’une vie tumultueuse et riche en bouleversements. Les habitudes de la star et ses passions BD en délire nous sont contées comme elles ne l’avaient encore jamais été. Entrez dans la légende. « Marilyn secrète » par Lena Pepitone, Pygmalion, 79 francs.

BD en délire

Attention ! Sauve qui peut ! Tous aux abris ! Le revoici… Redoutable, formidable, incontournable, Léon Van Oukel alias Léon-la-Terreur l’Attila bouffon de la BD hollandaise est de nouveau sur la brèche. La clarté limpide du dessin reste inversement proportionnelle au délire et à l’énormité de son inspiration. La première histoire, à elle seule, est un chef-d’œuvre, un monument complètement fou, d’une modernité inouïe. Suit une collection de gags facétieux, de provocations hilarantes. Léon bouscule les convenances sociales, se moque de la bienséance, pulvérise les tabous (en particulier, celui de la scatologie). Bref, il est indispensable. « Léon la Terreur fait des vagues », par Theo Van Den Boogaard et Wim T.Schippers, L’Echo des Savanes/Albin-Michel, 49francs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *